La mariée devant être la plus belle, elle se doit se porter ses plus beaux atours ! Briller de milles feux oui, mais sans pour autant devenir la vitrine ambulante du bijoutier de famille. Tout comme le reste de la tenue et des accessoires, il faut savoir faire la part des choses. Suivez nos conseils et surtout, restez naturelle !

Accessoires mariage : les bijoux de la mariée

Le choix de vos bijoux dépend d’une part de la robe que vous porterez le jour de votre mariage pour les colliers : petit ou grand décolleté, col ras de cou, col carré, mono ou doubles bretelles, sans bretelle, etc. De la coiffure que votre artiste coiffeur vous aura choisie pour un éventuel diadème et autres attaches- cheveux, de vos gants petits ou remontant jusqu’aux coudes pour les bagues et surtout les bracelets.

Ensuite viens votre style, êtes-vous bijoux ou pas ? En effet, si pas un de vos doigts ne sort sans bague, que vous portez autant de collier que le célèbre “Mister T (Barracuda)” dans “L’Agence Tout Risque” et que votre corps ressemble plus à un hérisson par le nombre de piercing et autres boucles d’oreille, sans oublier les bracelets à outrance, personne ne sera choqué de vous voir porter la dernière collection bijoux mariage de M. ou encore de C., créatrice de bijoux fantaisies et de mariage. Par contre, si vous êtes plutôt femme discrète ou timide, ne vous chargez pas trop, vous n’aurez pas l’habitude de porter plus que nécessaire.

Bien entendu, nous exagérons, mais l’idée est là. Il faut doser savamment vos accessoires et autres bijoux mariage. Et surtout n’oubliez pas que ce jour là une bague inoubliable sertira l’un de vos doigts à la sortie de la cérémonie de mariage, votre alliance !
Si vous vous parez de mille brillants et autres accessoires, celle-ci tombera dans l’oubli dès la sortie de l’église ou de la mairie, et la gaffe si on vous félicite de la beauté de votre alliance en vous montrant votre diamant 25 carats que votre chéri pour a offert pour vos fiançailles.

D’autre part, évitez de mélanger trop de styles différents. Entre bijoux fantaisies et bijoux de joaillerie, parfois l’écart de goûts est à des kilomètres des uns et des autres.

Si vous en avez les moyens, rien ne vous empêche de posséder deux parures, une sobre pour la cérémonie, et une seconde, plus la soirée où les lumières pourront faire briller les joailleries et pierres précieuses.

Bijoux mariage, la tenu de la mariée et la physionomie de la mariée :

Les cols :
Pour une robe avec col (ouvert ou fermé), tout dépend de la forme du bustier de celle-ci.
– Une robe avec col qui a un bustier en V ou en cœur, le port d’un collier fin avec quelques pendentifs qui suivent le “plongeant” donne son petit effet.
– Pour une robe avec col et un bustier rond ou droit, il faut un collier fin avec une ou plusieurs rangées parsemées de perles précieuses ou de plumes.

Les bijoux doivent être assortis à la robe et au bustier avant tout. Ensuite, un artisan créateur peut réaliser des bijoux suivants le thème ou les goûts de la mariée, tout en respectant une certaine grâce et les conseils précités.

Les bustiers :
Un bustier sans bretelle et qui ne monte pas haut, accepte toutes les formes de colliers.
Il existe bon nombre de formes de bustier de nos jours, chacun peut déterminer un style de collier différent. Par exemple, pour un bustier asymétrique, on suivra l’asymétrie du bustier avec le collier par exemple.